Skip navigation

La Nouvelle République - Dans l'Indre, Lenny Benbara fait campagne pour les emplois verts

Analyste politique, Lenny Benbara veut inciter le gouvernement à créer une garantie à l’emploi vert. Il est pour quelques jours dans l’Indre, à Mouhet.

Rappelez-vous, c’était en 2013. À grand renfort de pins, Pierre Gattaz, alors président du Medef, promettait la création d’un million d’emplois en cinq ans, pour vendre l’intérêt du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Huit ans plus tard, c’est au tour de Lenny Benbara de promettre un million d’emplois.
« Ce n’est pas le travail qui manque, c’est l’emploi »La comparaison s’arrête là. « Des études estiment que les emplois créés par le CICE ont coûté plus de 160.000€ par emploi à l’État, souligne le directeur de campagne pour les emplois verts. Nous proposons un dispositif qui, selon des rapports de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) et d’ATD Quart-monde, reviendrait à environ 18.000 € par emploi. »

Après quelques victoires – « Notre idée a été reprise dans une tribune par plusieurs maires de grandes villes » (dont Tours et Poitiers) ; « un sondage de mars montre que l’idée d’une garantie à l’emploi dans les secteurs écologiques pour les chômeurs de longue durée recueille un accueil très favorable chez les électeurs de tous les partis » – l’analyste politique a choisi de se mettre au vert, chez un ami à Mouhet, pour poursuivre la campagne.

 

Découvrez la suite de l'article sur La Nouvelle République.